La raison d’exister de l’ordre est d’être au service des médecins dans l’intérêt des patients. Celle-ci constitue également son engagement. Il réalise des actions de service public, défend l’honneur et l’indépendance de la profession médicale, tout en la représentant auprès de l‘ensemble de la société gabonaise (pouvoirs publics, citoyens, etc.).

Le Conseil National de l’Ordre des Médecins (CNOM) est l’organisme ayant pour mission de défendre l’honneur et l’indépendance de la profession médicale au Gabon. Elle a pour vocation de rassembler et de fédérer l’ensemble des médecins, indépendamment de leur âge, statut, spécialité ou mode d’exercice. Cette institution rassemble et fédère donc l’ensemble des médecins, indépendamment de leur statut, leur âge, leur mode d’exercice, leur spécialité, etc.

Il a été institué et chargé, par l’ordonnance 34/75 du 18 juin 1975, de veiller au maintien des principes de moralité, de probité et de dévouement, indispensables à l'exercice de la médecine, et à l'observation par tous les membres des devoirs professionnels ainsi que des règles édictées par le Code de déontologie.

Il assure la défense de l'honneur et de l'indépendance de la profession médicale et veille à l'amélioration des conditions de l'exercice de la médecine.

Il peut organiser toutes œuvres d'entraide et de retraite pour ses participants.

Il accomplit sa mission par l'intermédiaire du Conseil National de l'Ordre et des Délégations provinciales.

En outre, cette institution est garante de la qualité des soins offerts à la population. Il œuvre donc à l’amélioration de la relation médecin-patient, importante pour l’efficacité d’un système de santé.