Les droits fondamentaux des malades sont inscrits en filigrane dans la Déclaration universelle des droits de l’homme et se retrouvent explicitement dans la charte des droits fondamentaux, dans le code de la santé publique et en miroir dans le code de déontologie médicale. Ils s’imposent aux médecins et fondent la relation entre le médecin et son patient. Les patients ont le droit d’être informés sur leur état. Cette information porte sur :

  • les traitements ou les actions de prévention qui leur sont proposés et leur éventuel degré d’urgence
  • leurs conséquences
  • les risques qu'ils comportent
  • éventuellement, les autres solutions thérapeutiques possibles
  • les conséquences prévisibles en cas de refus de soins.

Lorsque de nouveaux risques sont identifiés, même après la prise en charge, le patient doit en être informé, sauf s’il est impossible de le retrouver. Le médecin se doit de protéger les mineurs et de signaler les sévices dont ils sont victimes.

Contactez-Nous.

Contactez-nous au 05.32.62.45 ou envoyez nous un mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Connectez-vous

Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Trouver un médecin

Liste de tous les médecins faisant partie de l'ordre des médecins du Gabon:

Qui est en ligne?

Nous avons 13 invités et aucun membre en ligne

Accès membre